Puis-je faire racheter n’importe quel crédit ?

Tous les crédits peuvent être rachetés, quelle que soit sa nature. Dans certains cas, nous vous proposerons de conserver un de ces crédits. C’est le cas pour les crédits à 0% ou les prêts patronaux. L’expérience et le savoir-faire de nos analystes est à votre service, afin de vous proposer les conditions les plus avantageuses.

Qu’entendez-vous par des conditions plus avantageuses ?

En rachetant la totalité de vos crédits à un taux plus bas que la moyenne de vos taux d’intérêts actuels, en proposant une durée plus longue que celle de certains de vos crédits revolvings, en considérant que vous n’auriez pas repris dans ces réserves, la nouvelle mensualité proposée représentera environ un tiers du montant des revenus de votre foyer.

Quel est le coût de votre intervention ?

L’analyse de votre demande est gratuite. En cas d’avis favorable, nous vous préciserons le détail des frais inhérents au prêt (frais de banque, de notaire etc…). Tous ces frais sont d’emblée inclus dans la demande de prêt et donc dans la mensualité proposée.

De quels documents avez-vous besoin pour constituer un dossier ?

  • La copie de vote carte nationale d’identité ou permis de conduire recto-verso (en cours de validité),
  • la copie de votre livret de famille, votre dernière quittance EDF ou France TELECOM ,
  • le dernier avis d’imposition (+ un bordereau de situation fiscale si vous avez du retard), les 3 derniers bulletins de salaire (+ celui de décembre dernier sur lequel figure vote cumul net imposable),
  • les 3 derniers mois de relevés de comptes bancaires et un RIB pour chacun des comptes,
  • ainsi que tous les contrats de crédits en cours et/ou tableau d’amortissement et/ou derniers relevés mensuels de crédits permanents/li>

Téléchargez la liste des documents à fournir

 

Comment calculer ses mensualités ?

Parce que prévoir c'est anticiper, vous avez la possibilité de calculer vos mensualités en cliquant sur la calculette

Calcul

Comment faire pour obtenir un échéancier ?

Vous avez souscrit des crédits pour lesquels, malgré vos demandes, vous n'avez jamais obtenu d'échéancier. Dès maintenant, MODERATIO vous propose de calculer et de générer immédiatement un tableau d'amortissement. Pour cela il vous suffit de cliquer ici

Je suis inscrit sur un des fichiers gérés par la banque de France, pouvez-vous intervenir ?

OUI, uniquement si vous êtes propriétaire (ou accédant) de votre bien immobilier, sous toutes réserves. En revanche, nous n’intervenons pas pour les demandes de financement professionnelles.

Si mon prêt est hypothécaire, puis-je vendre mon bien immobilier ?

OUI. Vous restez propriétaire de votre bien immobilier. Votre seule obligation, est de rembourser en cas de vente de votre bien immobilier, la banque prêteuse.

Pour un montant important, existe-t-il une possibilité de prêt sans hypothèque ?

OUI. MODERATIO vous propose le rachat de prêt cautionné. Celui-ci n’entraîne pas d’inscription hypothécaire et n’exige pas d’acte notarié

Qu’est-ce qu’une cession sur salaire ?

La cession sur salaire peut être demandée par le prêteur, dans certains cas, notamment pour des montants importants ou pour des durées longues, souvent dans le cadre de prêts non hypothécaires, ou pour des prêts pour lequel l’emprunteur représente un profil dit ‘à risque’.

C’est un acte VOLONTAIRE ; à ne pas confondre avec une saisie sur salaire ! Afin de rembourser un prêt, l'emprunteur demande à son employeur de prélever la mensualité sur son salaire et de la verser directement au créancier. Cette procédure permet notamment à un emprunteur de rembourser son prêt, en étant certain d'honorer ses échéances chaque mois et ce quelle que soit la situation de son compte bancaire.

EN PRATIQUE: Cette démarche est rapide et gratuite. Muni de l’offre de prêt, de ses derniers bulletins de salaire, d’un justificatif de domicile et d’identité, l’emprunteur se rend au greffe du tribunal d’instance le plus proche de son domicile. La cession est alors enregistrée. Un exemplaire du document sera remis à l’emprunteur, un autre sera envoyé à l’organisme prêteur et la cession sera également notifiée à l’employeur. C’est l’employeur qui se chargera d’effectuer la retenue mensuelle du salaire et de verser la somme directement à la banque. L’emprunteur n’a plus aucunes démarches à effectuer. L’employeur ne connaît à aucun moment, l’objet du prêt réalisé.