Organisme restructuration de crédit

Il y a une vingtaine d’années, seuls quelques organismes restructuration de crédit spécialisés intervenaient pour ce type de produit, considéré « à risques ». Avec la crise financière mondiale, le ralentissement des ventes de biens immobiliers, et par là même des emprunts immobiliers, la récession qui a entraîné de nombreuses fermetures d’entreprises et une augmentation du chômage, on constate que les Français consomment moins et souscrivent proportionnellement moins de nouveaux crédits à la consommation.

Les banques ont dû réagir à cela et se tourner vers un marché qu’elles n’envisageaient pas au départ.

On entend par organisme restructuration de crédit, toutes les banques de réseau qui font directement ou indirectement par leurs filiales, du rachat de crédits. Elles ne sont pas réellement équipées pour cela. Le personnel bancaire est formé à la commercialisation de multi-produits. De l’ouverture d’un compte bancaire aux produits de placement, de la gestion de compte aux assurances, on leur demande même de vendre des extincteurs ou des forfaits téléphoniques. Il ne leur est donc pas permis d’être spécialiste du rachat de crédits.

Un organisme restructuration de crédit ne doit faire que cela, c’est-à-dire être spécialisé dans cette activité. Or, certains organismes spécialisés dans les crédits à la consommation et notamment dans les crédits renouvelables, expliquent qu’ils font ce produit alors qu’ils avant tout, de grands distributeurs de crédits renouvelables.

S’adresser directement aux établissements financiers s’avère généralement très fastidieux. En effet, le dossier doit être parfaitement complet, avec des demandes d’informations et de documents qui varient selon les établissements et des critères d’acceptation qui varient également d’un Établissement financier à un autre.

La solution est de passer par un organisme restructuration de crédit en la personne d’un courtier spécialisé en rachat de crédit comme MODERATIO. MODERATIO va :

  • Vous aider à établir les démarches administratives ;
  • Identifier très vite auprès de quel prêteur votre profil correspond le mieux ;
  • Obtenir le plus souvent des conditions généralement plus avantageuses, auprès d’organismes ne travaillant pas forcément en direct avec les particuliers.

À éviter :

  • Les comparateurs Internet qui ne comparent pas réellement tous les spécialistes du rachat de crédit, mais, au mieux, les Organismes financiers qui les rémunèrent le mieux ;
  • Certains sites Internet que l’on retrouve de la même façon dans des domaines aussi variés que les devis travaux, les services aux entreprises ou le rachat de crédits. Ces organismes ne sont en fait que des vendeurs de fiches et se moquent de savoir si vous trouverez, ou non, la réponse appropriée à votre besoin.