Rachat de crédit automobile

Dans le cadre d’une opération de restructuration, il est tout à fait possible de réaliser un rachat de crédit automobile. Ce rachat de crédit automobile est soit intégré à d’autres reprises de prêts, soit réalisé de façon autonome et indépendante. Deux grandes formules sont aujourd’hui utilisées sur le marché pour mener ce type de projets à terme. Il existe en effet des prêts que l’on appelle des prêts personnels de rachat de crédit automobile ainsi que des rachats de crédit dits hypothécaires. Dans le premier cas, il s’agit d’un produit dénué de toute prise de garantie. Ce crédit est rapide et simple à mettre en place, notamment en raison de ses montants qui vont en général de 20 000 à 75 000 € environ sur des durées allant de 5 à 12 ans.

Dans le second cas, il s’agit de produits plus élaborés incluant la reprise d’un ou de plusieurs encours immobiliers et de crédits à la consommation. Quelle que soit la constellation des créances à racheter, la contrepartie de ces prêts consiste à prendre un bien en garantie. Dans ce cas, le rachat de crédit automobile implique diverses formalités telles que le passage chez un notaire ou bien encore l’intervention d’un expert afin de connaître la valeur vénale du bien donné en garantie. Il est par ailleurs possible d’inclure à votre rachat de crédit automobile une enveloppe de liquidités destinée à financer un éventuel projet ou bien d’amorcer une épargne.