Rachat de crédit sans assurance de prêt

J’ai 75 ans et tout le monde me refuse un prêt. (Roger - Pau)

 

J’ai 65 ans et suis malade. (Martine – Marseille)

 

J’ai eu une longue maladie, je suis en rémission, mais aucun assureur ne veut assurer mon prêt. (Georges – Orléans)

 

J’ai 72 ans, ma demande de rachat de crédit est acceptée, mais le prix de l’assurance représente la moitié de ma mensualité de crédit, c’est trop cher. (Gérard – Calais)

 

Roger, Martine, Georges, Gérard, vous pouvez faire un rachat de prêt sans assurance. La loi rend facultative l’assurance de prêt, mais bien souvent, c’est une condition sine qua non pour que le prêteur accepte d’intervenir.

L'expertise de Moderatio : Le rachat de crédits sans assurance

Chez MODERATIO nous travaillons en concert avec plusieurs prêteurs qui acceptent de faire un rachat de crédit sans assurance. Evidemment, l’assurance de prêt est utile, puisqu’en cas de décès, à défaut d’assurance de prêt, c’est le co-emprunteur qui assumera seul(e) la charge mensuelle du crédit. Il est inutile de développer l’intérêt d’une telle assurance.

Cependant, parfois le rachat de crédit sans assurance permet d’emprunter dans de bonnes conditions. Ainsi Roger qui subit la discrimination de l’âge, Martine ou Georges de leur maladie et Gérard du coût d’assurance qu’on veut lui imposer, et qui tous ont souscrit un prêt avec garantie, ont pu souscrire un rachat de crédit sans assurance, en toute quiétude.

  • Roger a eu un accord pour son rachat de crédit sans assurance ; son épouse plus jeune était assurée d’autant plus qu’elle avait le plus gros revenu dans le foyer.
  • Martine n’a pas d’enfant et le prêteur avait sa résidence principale en garantie. Martine a terminé son prêt sans incident.
  • Georges, complètement guéri aujourd’hui, avait souscrit un rachat de crédit sans assurance.
  • Gérard a souscrit en parallèle une épargne qui lui a permis de rembourser son rachat de prêt sans assurance, par anticipation.