Rachat de crédit sans hypothèque

Les banques prêteuses spécialisées en rachat de crédit distribuent et commercialisent trois grandes familles de produits de restructuration. Il y a les prêts sous forme de rachat de crédit sans hypothèque, les crédits hypothécaires et enfin les prêts cautionnés. Les produits tels que des rémérés ou des prêts hypothécaires rechargeables étant extrêmement marginaux dans ce domaine bancaire. Le rachat de crédit sans hypothèque est le produit le plus distribué dans l’Hexagone à la fois en nombre de prêts, mais aussi en volumes réalisés. Cela tient au fait que de nombreux Français ne sont pas propriétaires et ne peuvent donc pas solliciter d’autres formules, mais aussi que les propriétaires ne désirent pas nécessairement faire racheter leur prêt immobilier. D’après le magazine économique Capital, un peu plus de 52 % des prêts de restructuration se feraient sous forme de rachat de crédit sans hypothèque.

Le rachat de crédit sans hypothèque est aussi appelé rachat de crédit à la consommation ou encore regroupement de crédit. Il s’agit d’une formule de prêt qui n’est pas assortie d’une quelconque prise de garantie hypothécaire ou de caution. Le principal avantage de cette articulation réside dans le fait qu’il n’y a pas de passage chez le notaire, ce qui épargne aux emprunteurs des frais et du temps. La plupart des supports en rachat de crédit sans hypothèque ont une durée de vie de 5 à 12 ans avec des taux fixes qui oscillent en fonction de la durée initialement prévue et du profil des emprunteurs. Ils permettent de racheter divers types de créances qu’il s’agisse de prêts tels que des réserves d’argent, des prêts personnels amortissables ou des crédits renouvelables sans pour autant oublier les dettes fiscales, sociales et les prêts familiaux.