Rachat de crédit sans garantie

Le rachat de prêt sans garantie est réservé aux locataires ou propriétaires sans prêt immobilier, ou avec un prêt immobilier conservé. En fonction de la photographie des trois derniers mois des comptes bancaires présentés lors de l’étude du dossier, le prêteur peut le cas échéant exiger une cession sur salaire, c'est-à-dire le prélèvement de la mensualité sur le salaire de l’emprunteur, lorsque le montant du rachat de prêt sans garantie est très important, le taux d’endettement élevé ou la durée longue.

Le rachat de prêt sans garantie pour des montants inférieurs à 21.500 € se fait généralement par les banques de réseaux, à savoir le banquier qui gère votre compte courant. Pour ces faibles montants, l’allongement de la durée va proportionnellement impacter fortement le coût global. C’est pour cette raison que MODERATIO intervient le plus souvent pour des montants supérieurs à 20.000 €.

Le rachat de prêt sans garantie peut aller en durée jusqu’à 10, voire 12 ans ; le montant maximal actuellement constaté est de 100.000 € pour un locataire, 120.000 € pour un accédant à la propriété et 150.000 € pour un propriétaire qui n’a plus de crédit immobilier à supporter.

Le rachat de prêt sans garantie est donc un prêt personnel affecté au remboursement de 2 crédits au moins. On peut profiter de cette opération financière pour inclure l’argent dont on a besoin, pour réaliser des travaux, aider un proche ou rembourser une dette familiale. Il ne s’agit là que de quelques exemples, car le rachat de prêt sans garantie permet en fait, d’inclure à l’opération de regroupement de crédits, toute trésorerie nécessaire.

Bien sûr, hormis les limites de montant et de durée imposées par les prêteurs, ce sont vos revenus et le taux d’endettement qui en découle, qui sera l’arbitre.