Rachat soulte

On ne le sait pas toujours, mais l’opération connue du grand public sous la forme de « rachat de crédit » dispose en réalité de possibilités d’intervention dépassant de très loin le seul regroupement de prêts immobiliers, personnels et autres réserves d’argent. Ce type d’opérations permet même d’envisager des financements tels qu’un rachat de soulte, c’est à dire l’affectation d’une somme destinée par exemple au rachat d’une part immobilière en cas de divorce, de séparation ou bien de la vente d’un bien familial en indivision. Le financement d’une soulte est même devenu un cas de figure très fréquent ces dernières années démultipliant les demandes de rachat soulte qui sont très souvent réalisables en raison de l’existence par définition d’un bien immobilier.

Pour autant, le rachat soulte ne prend pas forcément la forme d’un crédit hypothécaire, car différents cas peuvent se présenter et tous les demandeurs ne disposent plus nécessairement d’un bien à offrir en garantie ou bien ne désirent tout simplement pas donner le bien en question en garantie. En fonction des montants sollicités, il est donc souvent envisageable de réaliser un prêt personnel de rachat de soulte qui se trouve dénué de toute forme de prise de garantie ce qui évite certains frais afférents aux crédits assortis d’une sûreté. Dans le cadre d’une demande en ligne, il vous sera très souvent proposé de préciser l’objet principal de votre financement. N’oubliez pas d’indiquer à ce moment qu’il peut s’agir d’un rachat soulte le cas échéant.