Remboursement crédit trop élevé

Lorsqu’on a un remboursement crédit trop élevé, il y a lieu de voir ce qui se passe aussi en termes de frais sur son compte courant. De la même façon, lorsque vous faites une demande de prêt, n’ayez jamais peur de négocier tous les frais inhérents, surtout si votre prêteur est le banquier qui gère habituellement votre compte courant :

  • les frais de dossier peuvent être baissés de 50 %
  • le taux d’intérêt doit être revu à la baisse (arguez les dernières publicités que vous avez vues)
  • la pénalité habituelle de 3% du capital restant dû (limitée à un semestre d’intérêts) en cas de remboursement anticipé (même si celle-ci est prévue contractuellement, rien ne vous empêche négocier avec votre banquier afin qu’aucune pénalité ne vous soit demandée en cas de remboursement par anticipation). Dans ce cas, exigez une attestation écrite de cette négociation.

Il vous est même possible, de demander l’annulation de vos frais de dossier ou de garantie, et de proposer de souscrire, pour ce même montant, à un contrat d’assurance vie par exemple, bloqué, pendant une durée minimum de huit ans ; cette négociation n’étant possible qu’avec votre seul banquier habituel.

Seulement lorsqu’on a un remboursement crédit trop élevé, le banquier n’intervient que très rarement. Souvent celui-ci est à l’origine de votre remboursement crédit trop élevé lorsqu’il est le prêteur de votre prêt immobilier, crédit à la consommation ou autre réserve assimilable à un crédit renouvelable. Dans ce cas, votre remboursement crédit trop élevé doit être remplacé par un regroupement de crédits, pour lequel vous obtiendrez une mensualité plus basse.