Simulation rachat de prêt

En tapant sur le moteur de recherche Internet Google, l’occurrence « simulation rachat de prêt », on trouve plus de 392.000 réponses !

Or seulement une centaine de professionnels peuvent répondre à la première des questions que l’emprunteur se pose, à savoir s’il est éligible ou non au rachat de prêt.

Heureusement, quelques sites répondent d’emblée à cette question, à l’instar de ce présent site sur lequel l’internaute reçoit immédiatement un avis de principe quant à la faisabilité de l’opération.

L'intérêt d'effectuer une simulation de rachat de crédit

La simulation rachat de prêt correspond à obtenir une évaluation de la nouvelle mensualité qui va remplacer la totalité des précédentes. Certains sites proposent des simulations en ligne ; or les mensualités obtenues ne correspondent que rarement à celles des offres concrètes. Pourquoi ?

En rentrant dans le formulaire qui sert à la simulation du rachat de prêt, il est demandé d’indiquer, dans les champs prévus à cet effet, les revenus, les charges payées et les capitaux restant dus de vos crédits. L’outil électronique donne alors un résultat automatique qui peut être faussé.

Votre étonnement est alors légitime, mais cette réalité a toutefois plusieurs explications logiques :

  • La simulation rachat de prêt ne prend pas en compte la vision de vos comptes bancaires, du train de vie, des éventuels rejets de prélèvements que vous pouvez avoir, s’ils sont ou non régularisés, si vous êtes ou non à découvert ;
  • La simulation rachat de prêt ne tient pas compte de l’ensemble des frais liés à l’opération (pénalités de remboursement anticipé, etc.).

Par ailleurs, la plupart des banques du rachat de crédits intègrent de manière assez systématique un peu de trésorerie non affectée pour permettre aux demandeurs d’assumer le paiement des mensualités encore existantes, entre le moment de votre demande et la date effective de décaissement des fonds. L’idée maîtresse étant que vos comptes soient à l’avenir créditeurs, avant même le versement des salaires.

Le formulaire permet donc d’obtenir immédiatement un avis de principe, qui heureusement dans la plupart des cas, sera confirmé par l’analyste à réception des documents.